Les activités que nous proposons :

 ♦ Agriculture : Entretiens des cultures en viticulture et maraîchage, petit débardage.

 ♦  Attelage : Promenades attelées en calèches.

 

     Installés à Moissac-Bellevue, petit village situé le Parc Naturel Régional du Verdon, nous nous déplaçons dans les départements du Var, des Alpes de Haute Provence, du Vaucluse et des Alpes Maritimes.

 

     Nous proposons également des animations pédagogiques autour du thème de l’utilisation de la force animale en agriculture à destination de tous les publics.

 

     De même, nous réalisons des démonstrations de travail attelé lors de foires ou autres événements publics.

 

Nous étudierons toutes propositions d’utilisation de la force animale pour vos travaux.

 

Qui sommes nous ?  

•  Ivan Wassermann : meneur / laboureur

     Ayant grandi sur une exploitation maraîchère en production biologique, je découvre l’utilisation de l’attelage de chevaux de trait pour le travail du sol en 2010 lors d’un stage de fin d’étude de DUT d’agronomie. Par la suite, en allant rencontrer plusieurs exploitants en France qui travaillent en traction animale, j’enrichis mes connaissances pratiques et techniques sur cette activité.

 

     En 2016, j’obtiens le Certificat de Spécialité Utilisateur de Chevaux Attelés (CS UCA) dispensé par la MFR de Landivisiau ainsi que le Galop d’Attelage niveau 5. J’ai ensuite exercé en qualité de meneur/laboureur dans les vignobles du Bordelais. En 2018, de retour sur mes terres natales dans le Var, je m’installe à mon compte en tant que prestataire de services.

Veniccio
Toto
•  Les chevaux : Toto et Veniccio

     Tarzan, dit « Toto », mon premier compagnon de travail et Veniccio de deux ans son cadet sont des chevaux de trait Comtois.

 

     Toto est un cheval au grand cœur, en légèreté pour les travaux de précisions. Veniccio, cheval de débardage à l’origine, un peu plus grand que Toto, plus puissant, idéal pour les travaux nécessitant plus de puissance.

 

 

 

La traction animale, une source d’énergie durable :

     Faisant partie des premières générations à être informées par les scientifiques sur la fin inéluctable des énergies fossiles et l’impact de leur consommation sur le climat mondial, la recherche d’une source d’énergie alternative et la quête d’une autonomie énergétique, se sont alors imposées à moi.

Pourquoi le choix de la force animale ?
Toto et Veniccio en paire

     Parce que c’est une énergie renouvelable et durable : pour élever et nourrir des animaux de travail (équidés ou bovins) nous avons besoin de prairies et d’un peu de céréales (orge / avoine) soit une terre arable, de l’eau et du soleil. Toutes ces ressources sont présentes naturellement dans nos environnements européens et sur la plupart des continents.

 

     Les animaux domestiqués et l’humanité sont liés par plusieurs millénaires de coévolutions et relations communes. L’utilisation de la force animale a fait ses preuves d’efficacité dans notre histoire et ce jusqu’au milieu du XXe siècle. La traction animale reste une source d’énergie largement utilisée pour la production alimentaire par l’ensemble des agriculteurs du monde.

 

     De nos jours en Europe, une complémentarité entre l’utilisation de la force animale et des énergies fossiles (ou autres) est très intéressante. La traction animale a toute sa place pour la réalisation de travaux spécifiques ne nécessitant pas l’emploi de grande puissance mécanique.

 

     Travailler avec des animaux, c’est aussi ajouter une autre dimension dans notre relation au travail. On œuvre avec des êtres dotés d’intelligence et de sensibilité. C’est également être en contact direct avec notre environnement.

 

Les dernières actualités et prestations réalisées en texte et en images :