Buttage d’automne

     En viticulture, nous proposons des travaux de travail du sol et de gestion de l’enherbement sous le pied.

 

     Principaux travaux effectués : 1 buttage suivi d’1 décavaillonnage décalé dans le temps.

Selon le résultat souhaité, il est possible de répéter ces deux façons une ou deux fois dans l’année. Exemple d’itinéraire technique proposé : 1 buttage en octobre/novembre, 1 décavaillonnage en mars/avril, 1 buttage en mai/juin, 1 décavavaillonnage en juillet ou en octobre.

 

Il est faisable de remplacer les buttages et décavaillonnages en période estivale par des passages d’interceps, en traction animale et/ou motorisé.

Un griffage de part et d’autre des rangs de vignes peut être également réalisé.

 

Pour les vignes implantés avec un inter-rangs égal ou inférieur à 1,50 m, il est possible de réalisé les travaux de griffage, de labour et de semis.

 

De même ces travaux sont réalisables pour des plantiers d’1 ans.

 

 

 

    Les avantages de la traction animale en viticulture :

 

•    Une plus grande précision et efficacité lors du travail du sol autour des pieds de vignes.

    Diminution du tassement du sol.

•    Accès facilité pour les parcelles isolées et en forte pente.

•    Moindre impact de l’outillage sur les ceps de vignes.

 Les interventions sont modulables en fonction des besoins spécifiques de chaque domaine viticole.

Décavaillonnage de printemps

 

     La tarification est de 60 euros HT de l’heure. Toute réalisation de devis est gratuite.

En moyenne pour 1 ha, il faudra compter entre 950 et 1150 euros pour la réalisation d’un buttage et d’un décavaillonnage.

 

Temps de travail à l’hectare :

 

  •   7 à 9 heures pour un buttage
  •   9 à 10 heures pour un décavaillonnage
  •   7 à 9 heures pour un griffage

 

     Les temps de travail à l’hectare varies selon les conditions pédologiques et/ou des antécédents culturaux.